La Chroniqueuse

Carte maritime dessinée par John Smith, 1616, montrant le Cape Code (en bas, la "queue de scorpion ")

Née française et bourlingueuse de l’hexagone, la Chroniqueuse est devenue officiellement américaine par son mariage avec un gars du pays, descendant d’Allemand et de Danois. Ils ont tous deux vécu d’abord en Europe, ( Suisse, Italie, Angleterre, France) avant de revenir s’installer définitivement au pays du melting pot. Ils ont essayé plusieurs des cinquante états avant de choisir l’est et New-York, pour des raisons qui restent obscures même pour eux. La Chroniqueuse pense que ce choix a été influencé par la proximité toute relative de l’océan, avec, à l’autre bout de la grand’ mare, les côtes de France. Où une partie de son coeur est restée.

  1. J’ai vécu trois ans à Washington ce qui m’a permis de « décaler » le regard que j’avais sur mon pays La France et de m’ouvrir au « grand large » Aujourd’hui je me sens plutôt « terrien » et suis intéressé par tout témoignage prétendument « étranger » …

  2. Très intéressant votre blog! Qu’est ce qui vous a convaincu de vous installer aux USA et pas en Europe? Mon mari et moi nous changeons quotidiennement d’avis quant au pays dans lequel on veut s’installer définitivement. Entre la France et les States, ce n’est pas une décision évidente.

    • Mon mari est américain, c’est tout simple : nous avons essayé deux fois de retourner vivre en Europe, mais nous n’avons pas réussi à nous réadapter, moi surtout. J’ai de la France une image belle et grande, je refuse de la salir, c’est grandiloquent, mais c’est ainsi : rien, là-bas, ne me convient plus, alors qu’ici il y a de plus en plus de choses, gens et idées, que j’aime. Francais de France, pardon !

  3. L’écrivain raconte ses voyages, le globe-trotteur, lui, est l’écrivain de la vie. Je trouve ça beau. Voyager c’est une rencontre, avec les autres, avec le monde, et avec soi-même. New York est de ces cités encrées dans le cœur de l’humanité et dans celui du monde, tour de fer qui s’incline devant l’immensité de l’océan, comme pour mieux se souvenir.
    Je sens que je vais avoir plaisir à parcourir vos pages! (le temps du voyage n’étant pas encore venu pour moi, ce sera un voyage littéraire!)
    Bonne soirée, L.R.

  4. Bienvenue sur les Chroniques, LR, et merci pour votre commentaire. Tout à fait d’accord avec vous pour les voyages littéraires : et nous avons la chance de pouvoir les faire grâce à l’internet et nos blogs : comme quoi tout n’est pas mauvais sur la toile 😉 Au plaisir de vous lire et comme on dit chez moi , feel free d’ouvrir toutes les portes des Chroniques et de partager votre opinion avec nous. Bon vendredi 11 octobre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s