Tuyaux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

V’là t’y pas, ma bonne dame, qu’y s’sont mis en tète d’changer les tuyaux ? Qui ? Mais les gars du gaz ! Le National Grid, comme on dit ici, les pourvoyeurs de l’énergie de base,  la lumière et le chauffage et le de-quoi-faire-chauffer l’eau du bain et la soupe et le cafiout.

Ils m’ont fait des trous de  2 m x 2 m dans le grand trottoir de l’ouest ;  ils ont percé la rue ; ils ont appelé deux voitures de police pour barrer ladite rue ; ils ont travaillé 3 heures dans la cave, change les tuyaux d’arrivée du gaz, et le compteur. Ils reviendront samedi pour mettre le  tout en service, 2 ou 3 heures de plus. Mais nous aurons un système flambant neuf, sécurité accrue, on ne badine pas avec le gaz ici.

Parce que la maison est située à l’angle d’une rue et d’une boulevard, ils  étaient 18 à travailler, marteaux-piqueurs en tète, camions,  plaques de taule à transporter, tente de repos aménagée sur le trottoir avec  sièges pour les tournants. Ont travaillé avec juste 1 h de repos-lunch + les 15 minutes règlementaires toutes les 4 heures,  de 7 h à 17 h.  La rue est courte, mais les fameux tuyaux seront changés dans les 6 maisons qui la composent.

Un  seul petit hic : ils ont totalement  ignoré le massif de fleurs sauvages et croyant qu’il s’agissait de « weeds »* – plantes a arracher d’urgence dans tous les jardins américains de bonne tenue – ont trouvé que l’endroit était idéal pour y déposer musettes, outils, barres de fer, etc.  Admirez ma patience et mon sens du devoir  » a l’américaine » : je N’AI RIEN DIT,  pas un ouf pas une grimace, rien.

Ces coronilles bigarrées (encore merci, Jean-Marie, pour le nom savant ) ont la peau dure : ce matin, elles se redressent,  sans sourciller, ragaillardies par la fraicheur nocturne. Je leur parle, je les câline :  » Mes beautés, ils ne reviendront que samedi ; et d’ici là  je vais confectionner un petit écriteau :   » prenez soin de mes coronilles : ce sont de plantes sauvages qui ne nous veulent que du bien :  que ce soit réciproque « .

Ils comprendront.

___________

* weeds : en langage courant = mauvaises herbes ; en langage de drogué =  marijuana.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s