Qui se souvient encore des forums ?

Le style de discussion et de rencontre virtuelles « FORUM » date de AU MINIMUM  vingt ans maintenant sur le Web. J’ai personnellement regretté la fermeture de vieux forums comme ceux qui ont fait les belles années ( 1994 / 1999 ) du Water Cooler du Pioneer Press, St Paul, Minnesota ; le forum d’Amoureux des Mots, ouvert cers 1997 par Janie, ( Québec) et sur lequel j’ai fait la connaissance d’amis qui, de virtuels sont devenus réels. Entre temps, vers 1998, j’ai pendant plusieurs mois suivi le forum de Jacks,  Les Ainés, dont j’ai déploré la disparition, avec celle de Sympatico. Les membres du forum de Jacks se sont regroupés plus tard sur le blog de Clip-Marie. La fermeture des forums de  MSN (2004) a été un rude coup, entrainant dans l’abime et l’oubli des forums-blogs d’écriture presque parfaits pour la création artistique et littéraire. Depuis, je cherche l’équivalent, sans le trouver.

Au fil des ans et des nouveautés techniques, nous nous sommes raccrochés  aux  carnets, blogs, sites. Nous avons découvert Facebook, Google, Pinterest, Linkedin, et autres cercles. Tous plus agréables a l’œil les uns que les autres. Tous nous proposant illustration, vidéo, couleur, images, son et mouvement – mais pour les mots, nous restons sur notre faim : ce que nous avons connu il y a plus de dix ans sur MSN, la flexibilité dans l’édition, la liberté de partage, la facilité d’exécution, ne s’est jamais renouvelé.

_____________

lmg – 17 01 2014

  1. J’oublie de dire que je me retourne maintenant vers le texte-papier, et que c’est comme une re-connaissance ! 😉

  2. Continente de te relire! Et je me rends compte à quel point tu es calée. En 1998, Marichéri me planter devant internet pour la première fois, en me jurant que c’était très bien. Je me souviens du cri strident du modem….Marichéri m’avait fait taper les mots « céramic cow », comme j’en fais la collection, et j’avais été effectivement éblouie par tout ce qui s’ouvrait sous les yeux….

    • Je suis tres occupée actuellement, plusieurs projets d’ecriture et c’est déjà le 17 OMG !! je suis a la bourre – j’ai tres peu dormi, il ait soleil je devrais sortir prendre des photos tant qu’il y a de la neige – et des glacons au soleil, toujrous superbes … mais pas le temps !
      J’ai la suite de Devil wears prada, à lire, pour me délasser, et j’en ai besoin, me lève trop tôt, suis fourbue,
      Là, embarquée dans le projet du livre pour enfant, j’attaque le volume 2 – ( un autre OMG !)
      Comment c’est par chez toi ? are you still in January ?? ( lol !) I’m dreaming of Mayyyyyyyyyyy !!!

      • En effet, c’est un programme chargé! On est toujours en janvier aussi 🙂 toujours sous la pluie…c’est peut être pour ça qu’il est difficile de faire des projets en ce moment ici, l’humeur est grise et tristounette après les couleurs de Noël.

  3. Hello Lise,
    Intéressant ce billet… Tu parles d’un monde dont j’ignore tout, celui des forums… Car je suis un jeune garçon côté ancienneté. Je découvre Internet en 1998 (on payait au temps) et je me lance dans les blogs en 2007. C’est marrant que tu parles de retour au papier, une amie, ex blogueuse, fait de même. Le rapport au temps, à l’échange, différent sans aucun doute. Et l’envie, peut-être, de se concentrer sans donner à voir immédiatement.
    Bon week-end.

  4. Je suis de cette période des forums, j’en fréquentais plusieurs, c’était très captivant. Je me souviens qu’ à chaque petit moment libre, chaque pause je griffonnais des réponses aux écrits qui avaient retenus mon attention.

    Tu te souviens Lise que sur un de ces forums nous nous amusions à jouer deux-trois personnages chacune en prenant des nicknames différents. Francesca était assez habile ,elle aussi, dans le genre multi-personnalité. J’en ris encore !

    • ah oui, nous étions trois belles luronnes, Francesca, toi et moi – heureusement que nous n’habitions pas la même ville, nous aurions fait des ravages ! comme quoi le web, ca a « eu » au moins le bon de nous retenir dans les limites permises Je meurs de rire quand je pense combien nous avons pu nous amuser. Mais ce n’était jamais au détriment des autres, une belle performance, quand on y repense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s