Penser Halloween

chroniques halloween 2013 1

Je ne vous en parlerai pas beaucoup, mais enfin, je suis là pour les Chroniques, et si je n’en parle pas, de quoi j’aurais l’air, je te le demande ?

Aussi, hop, je fonce dans Halloween,  et cette année, tu n’y couperas pas : je décore l’oustal  avec citrouilles et cannes de mais, et  peut être même un fantôme-un-vrai si on m’agace trop.

Les citrouilles sont à 6 $  l’une,  j’ai bien pensé, par soucis d’économie, en acheter une ou deux en plastique qui referaient surface tous les prochains 31 octobre, mais ma génétique française prend le dessus, tant pis, on la jettera le 2 octobre, mais je la prend en vrai de vrai. Une énorme., ou trois moyennes, ou 6 petites, une sur chaque marche ?  je ne sais pas encore.

A ne pas faire : se précipiter pour l’acheter et décorer l’entrée de devant  avant le 15 octobre : tu risques de te retrouver avec des citrouilles pourries avant Halloween, ton entrée pleine de pourriture de citrouille – merci bien ! – et des graines  partout sur la pelouse – et si l’an prochain tu as un été humide, tu pourras te faire un peu d’argent de poche en vendant des cucurbitacées à ton tour. TU t’y vois ? attends ! Même, en poussant un peu, tu pourras aussi te faire ( un peu plus ) d’argent de poche en faisant des tartes au potiron pour Thanksgiving. Oui, la pulpe de citrouille se congèle. Cuite.

Donc, Halloween = décorations, because si tu ne décores pas, ils ne viennent pas chez toi, les enfants décorés déguisés ; et toi tu restes avec trois énormes sacs de bonbons sur l’étagère, dont tu ne sauras quoi faire et c’est pas le moment de les grignoter alors que, souviens-toi, ma Lise, tu as commencé un régime strict afin de perdre 5 kilos minimum en vue de l’été prochain et Krystal.

chroniques ghalloween 2013 2

Donc, on va décorer, j’ai même vu des guirlandes à accrocher dehors avec de bruits de chaines, des chats en peluche qui miaulent si nistrement qu’on en a la chair de poule, et des mobiles à accrocher dans les arbres avec des corbeaux si noirs qu’on les croirait authentiques.

Ça se voit que j’aime les fêtes de l’hiver ici ?

  1. Tu sais que je fais une citrouille allumée ici aussi… que les enfants commencent déjà à poser des jalons « on va bien en faire une, cette année ? »… et que j’en faisais déjà petite !!! Tout ça à cause d’un livre que me lisait mon père quand j’étais petite justement… où il était question de Jack O’Lantern !
    (et avec la chair de la citrouille, on fait de la soupe…. ou de la purée )

    • on fait aussi des tartes, je vais te chercher la recette de ma belle-mère, c’était une merveille : même moi qui déteste la soupe au potiron, j’en raffolais

      Dans une pâte brisée, et accompagnée de crème fouettée, un délice.

      • Je veux bien… J’ai essayé une fois mais la recette était trop sucrée !

        (et le soupe de jotte, j’aimais beaucoup celle que faisait mon grand-père, bien poivrée et avec pas trop de lait dedans… celle de mon père est plus « douce », j’aime moins ! )

      • j’ai eu beaucoup de peine, un vrai chagrin, lorsque ma mère a décrété que nous ne ferions plus de sapin de Noel ni de crèche parce qu’il n’y avait plus d’enfants dans la maison – et j’avais alors 20 ans …

        C’est là que j’ai compris que quel que soit son âge, l’enfant de la maison reste l’enfant de la maison.

        Ici, sapin et crèche pour chaque Noel bien que les enfants ne soient plus dans la maison depuis longtemps. J’ai fait pire : en 2001, 2 mois et demie après l’attaque des tours jumelles a Manhattan, et alors que j’étais en France, j’ai invite dix personnes – cousins, voisins et amis – a venir célébrer Thanksgiving avec nous, et nous en gardons tous un très beau souvenir.

        Mon leitmotiv favori c’est que nous n’avons pas tellement d’occasions de nous réjouir dans la vie, et donc, il faut sauter sur celles qui se présentent, lol !!!

        Je sens que je vais encore te chiper des photos !

      • J’ai le souvenir d’un Noël où ma soeur et moi avons pris en main l’organisation du sapin et de la crèche alors que nous étions étudiantes… J’étais en charge de l’achat du « vrai » sapin : nous n’en avions jamais eu… On a bien failli ne pas réussir à l’entrer dans la voiture tellement il était grand !
        Et la première année où je travaillais, nous n’avions pu rentrer dans nos familles pour Noël, Mr et moi.. Nous avions décrété que nous n’avions pas besoin de sapin.. avant de craquer le soir du 23 décembre, de se dire que c’était trop bête et qu’il n’aille en chercher un grand (à pied, à Paris !) dans la journée du 24 que nous avons décoré le soir même.. C’est la seule fois où nous avons fait semblant de pouvoir nous en passer… (et j’ai toujours caché des chocolats à Pâques, même sans enfants… )

  2. Que c’est chouette ! Je trouve ça génial de pouvoir décorer comme ça et de donner cette ambiance aux maisons ! A très vite pour les photos 🙂 Bisous

  3. Tu as bien raison, j’avais fait mes citrouilles bcp trop tôt une année… L’odeur de ces choses quand ça pourrit! De quoi effrayer les enfants!
    On a mis des trucs fluos sur la vitre de la porte d’entrée. On va chercher nos citrouilles un de ces week ends et on leur mettra des yeux ensanglantés. Je suis pas très déco d’Halloween, mais les enfants adorent!!

    • voilà, je pense comme toi, Ariana : et c’est une telle tradition, finalement j’ai vu Halloween comme l’avant fête des fêtes d’enfant des mois froids.

      Tu vas fort avec des yeux ensanglantés, Môman !!!! Je suis battue a plate couture dans l’horreur hi hi !!
      J’ai juste un petit scarecrow tout mignon fait avec des épis de mais et de la jute. Evidemment il ne fait peur à personne et même pas aux écureuils.
      J’ai failli revenir de walmart avec 5 citrouilles en plastique ( $1 chacune) mais Monsieur Chron m’a regardé avec un air si horrifié que je les ai vite remises en place sur l’étagère
      On y sera pour acheter des vrais citrouilles dans 5 ou 6 semaines, pas avant : il les paiera 5 fois plus, tant pis pour lui, lol !!

      Les trucs fluos sur les vitres, c’est épatant, j’en ai acheté l’an dernier pour les neveux de ma belle-fille. Un effet bœuf

  4. C’est vrai que ça donne envie de faire cette fête qui aide à dédramatiser la mort (et donc, la vie) quand il y a cette ambiance. En France, ça semblait avoir pris et puis ça a fait flop comme tu dois le savoir. Et quand je te lis, je le regrette. On va se maquiller ou se déguiser dans ta famille ou tes amis ? Oui, je suis curieuse. 🙂

    • Mes enfants ( adultes) font la fête avec leurs amis mais nous avons passé l’âge 😉 Nous nous contentons de recevoir les enfants du voisinage avec des bonbons, et des rires. C’est la grande distribution, et cela nous permet de faire la connaissance des familles qui habitent dans le quartier.
      Lorsque les enfants étaient petits nous nous déguisions avec eux pour faire la tournée des maisons et remercier les amis qui donnaient des bonbons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s