Le Voyage aux USA / 1

Ma petite fille et moi sommes actuellement sur un petit nuage, elle en France et moi ici ; mais, hé ? ça peut couvrir tout un océan, même atlantique, un nuage, quand il est de bonheur.
 La raison ? on a failli se retrouver cette année, mais on s’y est prises trop tard. La vie d’une jeune personne de 18 ans et demie est très active et celle de ma petite-fille particulièrement bien organisée. Faire un Toulouse-Paris-Boston-Albany aller et retour pour seulement quelques jours, c’était un peu la corde raide. Nous nous sommes vite mises d’accord sur ce point : un voyage aux USA oui, mais l’an prochain et pour au minimum six semaines, sinon plus : il faudra bien tout ce temps pour découvrir l’Amérique.
 ( je vous ai dis que non seulement elle est belle et intelligente, mais aussi très raisonnable ? )
 Et depuis, je ne peux plus faire des chocolate chips cookies, sans penser :  » Quand K sera là, il faudra que j’en fasse en doublant les quantités, déjà que ceux que je fais, Kit et Elaine m’en mangent la moitié !  » .
 Je ne peux plus voir une grosse bonne femme dans les allées de mon Price Chopper favori sans penser :  » Il faudra que j’avertisse K : l’obésité américaine n’est pas un vain mot « .
 Je ne peux plus me balader à Macy’s sans penser :  » J’espère que la mode junior sera aussi jolie l’an prochain que cette année, on va se régaler de piller le magasin … « 
 Il y a aussi les choses de tous les jours, qui sont, maintenant, teintées couleur du temps, par exemple les serviettes de toilette, j’en ai vu avant-hier de superbes chiffrées d’un K géant ; et la petite pièce à cote de sa chambre, oui, cette petite pièce qui est un vrai foutoir maintenant et qu’il va falloir déblayer et transformer en petit bureau ; les lampes, changer ces vieux abat-jours ; les rideaux, trop sombres pour une moins de vingt ans ; et mille autres choses dont je ne vous ferai pas grâce, ah ah ah, trop heureuse de les partager avec vous. Parce qu’un jour ou l’autre, dans un avenir proche ou lointain, vous serez comme moi, grand-mère, et vous préparerez aussi, avec une tendresse un peu inquiète, l’arrivée de votre petite-fille. Et ce jour-là, vous repenserez à ces articles, à ces douze mois qui iront de juin 2013 à début juin 2014 pendant lesquels je vais vous faire partager la suite du projet K.
 Mais c’est quoi, le projet K ?
 On ne va pas passer notre vie à regarder derrière nous, parce que ma mère m’a toujours dit que c’est malsain et futile ; sauf si nous considérons notre passé comme un garde-fou, et les souvenirs, surtout douloureux, comme les choses à ne pas faire, ou refaire.
 Donc, il suffit de savoir que K et moi avons été séparées en 2002. Et que nous nous sommes retrouvées grâce à Facebook ( qu’il soit honoré ! ) en aout 2012, dix ans plus tard.
 L’enfant de huit ans est devenue une adulte de bientôt dix-neuf ans ; elle s’acheminera sur ses vingt ans au moment de ce voyage.  A moi de trouver, en tâtonnant à travers les repères que j’ai sous les yeux – et qui sont loin d’être conformes à une réalité « jeune femme » européenne,  française et languedocienne, et je sais comment nous sommes, nous gens-du-sud, rétifs à toute forme d’étiquetage – de trouver, donc, ce qui fera de ce voyage aux USA un souvenir inoubliable dans la vie de K.
Un challenge de taille, mais vous m’avez souvent vue effrayée par des challenges ?

  1. L’amérique lorsque c’est la première fois est toujours magique… après ça dépent de ce que l’on y met…
    Mais avec sa grand-mère, que l’on découvre, je pense que ce sera initiatique pour vous deux… En même temps l’année va te paraitre looooooooooongue comme un séjour américain sans baguette !
    Bisous…
    En lien il y a notre nouveau blog à Yibus et à moi… enjoy !

  2. Justement, j’y suis allée via Ariana, et je n’ai pas pu laisser de commentaire : kèkys’pas ?
    C’est joli tout plein, ton nouveau blog, les photos son sublimes et comme toi, je suis rétive aux pâtisseries sans goùt – trop gourmande pour m’en contenter.
    Donc.. ben, je « bake » moi-même.

  3. L’Amérique deuxième fois, K est venue ( pas chez moi, mais presque ! dans le Connecticut et a NY -City) il y a 2 ans, je crois). Mais un séjour trop court. Donc, OUI, je crois que découvrir en même temps sa grand-mêre et ce pays fabuleux, à l’âge où tout est encore lisse et soyeux dans nos vie … ah ! oui, c sera un bon moment de joie et de détente pour nous tous.

    J’adore la Nouvelle Angleterre, nous y habitons depuis onze ans, et je suis férue sur l’histoire de cette partie des USA. Donc, on va se balader beaucoup, jusqu’à Mount Desert Island ( faut qu’elle voit OU a venu Yourcenar, hein ? )

    Mais il y a aussi tous les interdits accablant les jeunes personnes de moins de 21 ans, pas de possibilités d’alller en boite, interdiction de fumer, de consommer un verre de vin avec un repas au restaurant, toutes choses qui ne sont pas mauvaises en soi mais qui peuvent sembler très bizarres non ?
    Et je n’ai aucune idée de ce qu peut intérresser une jeune femme de 19 ans.

    Monsieur Chron me rassure en me disant que nous ferons au mieux en suivant notre coeur. Y’a des jours, le romantisme américain me sidère. 😉

  4. Mais ne t’inquiète pas!! Tu verras bien vite ce qu’elle aime, une visite par-ci par-là, du shopping, du jardinage, cuisine, jogging, elle ne verra pas passer le temps! Il a raison M. Chron!

  5. Mr. Chron a toujours vécu le coeur en avant et je dois dire que si cela ne lui a pas gonflé le compte en banqu, cela lui a apporté, en contre-partie, beaucoup de joies et de paix : alors, hein, autant suivre ses conseils 😉
    Je vais lui lire ton com immediatement, merci Ariana – et bon week-end.

  6. je suis heureuse de voir que ce report de voyage, loin de te décevoir, semble au contraire ouvrir la porte à encore plus de bonheurs en perspective. 365 jours à rêver et préparer avec amour sa venue, c’est effectivement quelque chose !
    Je ne connais pas Mr Chron mais il me semble que le plus simple est d’interroger ta petite fille pour avoir quelques pistes et surtout, ne pas vous « enfermer » dans un programme mais de suivre vos envies du moment.
    Je crois que de toutes façons, si vous ne vous êtes pas vues depuis si longtemps, vous aurez aussi certainement beaucoup de plaisir (et d’émotions) à simplement vous retrouver et à échanger. 🙂

  7. Voilà un post vraiment attendrissant! croyez moi sur une chose, à cet age là, pouvoir dire que sa grand mère vit aux etats-unis c’est « la classe » 🙂 je pense qu’elle est autant impatiente que vous. après j’ai peur que vous ne trouviez le temps long à attendre tout ce temps et que vous vous mettiez à trop préparer et imaginer cette rencontre et que ce ne soit pas du tout comme vous l’aviez pensé. Je sais que j’ai eu la même expérience avec un de mes fils qui était parti vivre au Laos pendant 5 ans et que je n’ai pas vu durant toute ces années. J’avais prévu tellement de choses, mais je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin d’en faire autant, que ce qui lui importait c’était de passer du temps avec moi! alors dans tout les cas j’espère que l’on entendra parler de la suite! 🙂

    • C’est aussi ce que je crains, en faire trop. J’avance sur la pointe des pieds, nous préparerons à partir de l’hiver, pour l’instant c’est plutôt achat de choses matérielles, arranger sa chambre, vider le grand placard attenant, le garnir d’étagères, penderie, et les rayonnages pour ses documents, livres, papiers – plus la table bureau pour l’ordi, que sais-je ?
      Je suis habituée aux séparations, elles jalonnent ma vie depuis mon enfance, j’ai connu moi aussi les déceptions à l’arrivée, et combien nous changeons, combien nous avons du mal à nous retrouver, à comprendre ce bond dans la distance et dans le temps, ce saut qui ne se fait qu’en avant, jamais en arrière, même si nous voulons retrouver les années enfuies. Non, c’est irréversible, et c’est très bien ainsi.
      Merci pour votre message, revenez nous voir de temps en temps, il y aura du nouveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s