Ils quittent la France

Ce matin, je suis très troublée par cette découverte : un grand nombre de mes amis virtuels vont quitter la France. D’autres l’ont quittée le mois dernier. Le printemps serait-il le temps  des migrations humaines ?

Ce n’est pas l’effet du hasard : c’est la réponse logique à une situation donnée, qui varie avec chaque individu – non, je ne crois pas que le résultat de dernières élections y soit pour quelque chose, quoique …

Sylvain et son épouse vont s’installer à Montréal, pour un mois ? pour un an ? je ne sais pas, je découvre son blog ce matin : nous pouvons suivre les derniers jours du déménagement, la remise du chat caramel aux beaux-parents, et le camping dans le living tant qu’il y a encore un lit gonflable.  La suite dans les semaines à venir. Un site à suivre de près.

Cédric et Marion vont arriver à Sherbrooke  dans ( ?) un mois, une semaine, quelques jours ?) bientôt et nous pouvons suivre les péripéties du déménagement avec deux jeunes enfants sur le bloc de Marion, En Route pour Sherbrooke . (tiens, j’avais une « connaissance » virtuelle là, il y a longtemps. Je ne sais plus ce qu’elle est devenue. Trace perdue dans les limbes webbiques)

Bon courage aux nouveaux expats francophones : et il y en a d’autres qui se bousculent derrière, Carmen, Dorothé, Fabrice ; Léa et ses filles ; Mina, son f rère et leurs parents  et tant d’autres.

Sentiment mélé, commisération et admiration. On en reparle.

  1. je trouve toujours cela courageux 🙂 et je suis toujours admirative! parfois je me dis que j’aimerais bien aller explorer d’autres horizons….

  2. On peut le faire à tout âge, mais il faut bien s’y préparer.

    Nous ne savons pas comment nos frontières vont s’ouvrir ou au contraire se reserrer dans les années futures.

    Et oui, c’est toujours un grand saut au tremplin, et sans filet de securité la plupart du temps. Donc, du courage, certes ; ou, comme dans mon cas, une totale inconscience, un je-m’en-foutisme total du lendemain, et un amour-passion pour l’gars du pays, amour qui perdure et me fait voir la vie en rose quoiqu’il advienne 🙂

  3. Je trouve que c’est un formidable projet. Derrière , sans faire de psy de bas étage, il y atoiujours une signification . Nous aimerions de notre côté . Les enfants sont peut être déjà trop grands, et puis il y a les soucis des aieux et « mon Sud ». Ma foi , on ne sait pas de quoi demain sera fait !Un jour peut être ! Rien que caresser le projet …

    • Tu as bien dit, Hélène, ne rien écarter, laisser les portes ouvertes à l’idée, au parfum d’aventure, c’est déjà beaucoup.
      Des enfants grands ne seraient pas un empêchement, je pense que beaucoup d’ados souhaiteraient venir, ils sont tellement plus malléables que des adultes !

  4. Tiens, ma cousine habite à Sherbrooke, et mon père est en route pour aller la voir au moment où je tape ces lignes. Bonne chance à ces nouveaux expats!

  5. Beaucoup de francophonbes à Sherbrooke, donc, ils devraient bien se réunir de temps en temps… mais comment se reconnaitre en pays francophone ?
    Ici, c’est plus facile, on se reconnait à l’accent, mouhahah !!! : Monsieur Chron hier a eu une cliente française, la seconde en 10 ans dans le capital area.
    Conscience professionnelle oblige, je n’aurai ni le nom, ni le numero de telephone de la dame, dommage.

    C’est grand, Sherbrooke ? OUi, bonne chance, les frenchies !!!

  6. Hey 🙂 ! Je vois que l’expatriation marche fort en ce moment. Bref moi de retour dans cette little sweet france dans 15 jours. Sentiment mitigé entre l’excitation et la tristesse. J’ai réalisé dernièrement que j’ai démarré une nouvel vie ici qui me plait plutôt bien avec mes habitudes franco-américaines. Une page va se tourner avec ma dernière semaine de cours, la graduation … mais sur ce départ j’ai un truc au milieu de la george, une sorte de sentiment : LAISSER MOI PARTIR A L’AVENTURE ! J’ai une envie d’expatriation en puissance. Depuis cette année aux USA, je ne me vois certainement pas vivre aux USA à vie, mais certainement y re-vivre et surtout faire de l’expatriation. Un si grand monde, avec tant de culture, de personne, de langues … il faut que je parte à la découverte. Sur cette fin d’aventure j’ai déjà une envie de re-partir à l’aventure de rédemarrer à zéro, le processur d’intégration, de découverte … Je crois que je suis un grand-fous : l’aventure me plait ! haha enfin bref 2 ans en france et je peut enfin faire ce qu’il me plait. En tous cas quelque chose que cette année m’aura appris  » the peace in the world  » is really important and i guess i must take a part in it ! I’d like to work for an organisation like the United-Nations or maybe an organisation where i can go to work everywhere and change to go to a new country pretty often. Alexis 2.0 est atteint par le sentiment d’expatriation 🙂 !

  7. Alexis, c’est merveilleux, tu as tout pour toi, la générosité, l’énergie, deux langages ( tu ne realises pas combien ce bagage est important encore, mais tu verras !!) une expérience de vie aux USA réussie à 150 %, dix-sept ans,, et… l’intelligence qui va avec tout cela.
    Car si tu étais un sot tu n’aurais rien eu, et rien compris ; et tu serais passé au travers de ces mois américains sans voir ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

    J’espère que nous garderons le contact et que tu nous donneras souvent de tes nouvelles : oui, je te vois bien partir pour de nouvelles aventures extra-muros dans quelques mois ou années 🙂
    The United Nations, mais oui, pourquoi pas ? Contacte Bruxelles, ils ont des programmes pour les jeunes comme toi.

    FONCE ! et good luck 🙂

  8. Salut à vous, je viens découvrir qui se cache derrière l’URL qui visite mon site 🙂
    Ravi de voir que je suis suivi de près par du monde. Par contre, petite précision … ma femme s’appelle Thierry lol. Les futurs mariés se passeront la bague au doigt d’ici quelques mois sur le Vieux-Port de Montréal si tout va bien.
    A bientôt

    • C’est merveilleux et tous mes voeux vous accompagneent Je vais revenir lire et relire, Sylvain, merci pour votre passage
      Puis-je mettre votre blog en lien dans la liste de mes amis ?

  9. et hop, on se tient tricotés serrés ( c’est une expression québécoise qui dit bien ce qu’elle veut dire 🙂 )
    bisous à vous deux, Thierry et Sylvain, and good luck

  10. Nous aussi nous partons: à 9 personnes, deux parents et 7 enfants. Nous ferons l’Ecole à la maison. Et nous vivrons de nos activités internet (merci Internet !). Pour nous la France, c’est avant-hier.

      • La mémoire vous revient. Je sais que vous avez d’autres regards, ailleurs, c’est si grand l’Amérique… 😉 Je finis de mettre en place mon activité internet et puis nous nous envolons. Mias il nous reste à trouver où aller. Je n’ai pas beaucoup exploré la question mais le nouveau Brunswick nous tente.

  11. Nouveau Brunswick, oui-da : de grandes etendues, un climat hum/hum, et voyez aussi pour le futur, les enfants grandissent vite, y a -til une université de valeur pas loin ? des high-school ? un hopital ? les distances au Canada sont parfois monstrueuses. C’est une des raisons pour lesquelles j’adore ce pays !

    Pas tenté par Québec-Ville ou les environs ? ( je sais, Montreal, surfait, cosmopolite et dangereux.)

    ET pourquoi pas le Nova Scotia ? J’ai un faible pour les Iles de la Madeleine et le NewFoundland, pour ma part. (Mais trop vieille maintenant pour changer ainsi de climat et de pays )

    Maisons a vendre, je vais voir ce qu’il y aurait d’intéressant. On trouve des choses vraiment si intéressantes partout, actuellement : si vous aimez bricoler, evidemment – nous en sommes à notre seconde salle de bain, entierement neuve, qui sera installee finalement vendredi, ouf !!

    ( vous avez Google Earth, bien entendu ?)

    • Le NB est bien nanti côté études et vie économique, apparemment. Je vais regarder la Nouvelle-Ecosse, vous avez raison. Vous n’avez pas pu vous empêcher de parler de votre nouvelle salle de bain, heureusement que vous n’êtes pas présentatrice du journal TV. Et ce blog des blogs, quelles étapes faut-il suivre pour le mettre en place ? Moi il faut que j’essaye votre baignoire, de votre côté commencez à y penser.

  12. ah mais c’est que c’est toujours très important, une salle de bain, cher ami ! depuis le temps que nous nous lavons dans 3/4 de m2 de suface, ça commence à sembler TRES LONG ( 2 MOIS !) bon, hop, c’est le coté pionniers 🙂 restons optimistes.

    Voyons, le B des B, on commence par quoi ? nous faut un Blog : j’en ai même un tout installé quelque part, il faudrait que je le nettoie un peu, textes caduques et mots empoussiérés, et on pourrait se lancer en fin de mois ?

    ON peut recevoir une quantité pratiquement illimitée de blogs, bloggeurs, écriveux et lectureux .. C’est presque le Tea Party ! (oops !)

    Un nombre incalculable de pages privées. Des photos. de la musique, des vidéos ; des writing workshop privés ou non… what else ?

    • Que ça fait plaisir de discuter avec toi après que tu aies pris ta douche, ça va mieux.
      Mais oui, bien sûr, fin de mois pourquoi pas, j’espère être prêt, j’ai enfin réussi à transférer mon nom de domaine, il me reste à basculer mon site. Je m’excuse de te donner des nouvelles dont tu n’as que fiche mais c’est toi qui as fixé la règle. 😉
      Si je peux mettre mes textes en lien, ça sera parfait, je ne sais qu’écrire ou presque. Je suis en train de devenir un crack en SEO, le plugin incontournable.
      Donc on fait le blog mondial des blogs littéraire, c’est bien, je ne veux pas faire moins et je suis comme toi d’avis que les groupuscules, les clubs, c’est lassant. Je suis habitué à la foule en délire. On rameutera du monde. Nice.

      • Contact, on va recréer le monde, oui-da ! Pour le moment, je suis plutôt naze, dormi a peine 5 heures, trop peu pour moi. Attends que je me réveille.
        Tiens, moi aussi je ne sais qu’écrire – et cuisiner aussi, et jardiner un peu et finalement elever des enfants aussi – faire de la miousik, rire, bavarder — avoir des opinions, politiques, religieuses, morales et immorales ; très ancrées.

        What else ?

        Dis, l’école à domicile, c’est vrai ou c’est une blague ?

      • Pas une blague, je prépare un livre qui sort je l’espère cette semaine. De quoi intéresser les mamans qui y pensent sérieusement.
        SEO, ma chère, c’est le plugin in-con-tour-nable pour WordPress, pour être bien référencé. Et hop, télécharge ! Je sais que tu vas obtempérer à cet ordre, toute femme sait reconnaître l’autorité naturelle.
        Euh, j’espère qu’on cause pas en public, là ? Je blague, j’assume très bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s