La maison jaune

Elle est de l’autre coté du boulevard, de l’autre coté du jardin, et tournée vers le nord-est. Ce matin, la voici éclairée de biais par le soleil de la première heure, resplendissante dans son cadre de feuilles nouvelles nées. Combien de temps encore restera-t-elle debout ? Elle a au moins 100 ans, peut-être plus.

Cette ville possède un tel trésor de vieilles maisons, dont la plupart sont à vendre et à la portée de toutes les bourses. L’ignorance des belles choses est ici à son apogée : et la destruction qui s‘ensuit : on laisse deux compagnies, privées — l’électricité, propriété de National Grid, une entreprise dont la maison mère se trouve à Londres ; et le câble internet, propriété de TimeWarner, dont la maison mère se trouve ici – faire absolument ce qu’ils veulent et comme ils le veulent, sans limites. D’où la surabondance de fils zébrant les cieux de nos rues, et les poteaux plantés au petit bonheur la chance le long des trottoirs : oui, encore heureux qu’ils n’aient pas osé les planter au milieu des jardins privés.

La maison jaune est occupée par deux familles, c’est-ce qu’on nomme ici un “duplex”. Il est rare que les propriétaires de ces maisons vivent sur place : beaucoup ont investi dans ces maisons au début du siècle, alors qu’elles n’avaient pas encore la cote qu’elles commencent à avoir maintenant. Elles sont d’un bon rapport, entre 18 à 22 % l’an avant taxes ; qui dit mieux en nos périodes d’intense trouble économique ?

Un seul handicap, de taille : les impôts immobiliers très élevés : pour cette maison jaune, le propriétaire doit payer entre 400 à 500 $ par mois, soit environ 33 % de son rapport.

Pourquoi ces impôts immobiliers vertigineusement élevés dans cette petite ville dont le revenu moyen per capita ne dépasse pas le plafond pauvreté ? Parce que General Electric ; General Electric, tout le monde connaît, mais combien savent que cette compagnie a ses racines ici ? Ce sera le sujet d’un prochain article.

Pour l’instant, il suffit de savoir que si GE payait les taxes qu’il devrait payer, les impôts immobiliers seraient réduits de deux tiers.. Ah, quand même ?

Et le propriétaire de la maison jaune pourrait, avec la différence faire les réparations qui s’imposent pour conserver sa maison pendant encore un grand nombre d’année.

But, who cares ?

  1. j’admire ta façon de tout calculer, de connaître les rapport de prix, les pourcentages…. je suis affolée par le montant des impôts mais la maison est très belle! J’adore ces avancés ou on peut boire un thé 🙂

  2. Les rapports, pourcentages et statistiques, j’adore. Je suis née chiffres en tête, sans doute Et cela s’accélère en vieillissant, gulp, 😦 je deviendrai avare sur mes trés vieux jours ( bouh !!! )

    Oui, le rapport entre le prix/valeur de la maison et les taxes demandées par la ville est tout simplement hors du sens commun : une maison comme celle-ci se paie entre 100.000 et 125.000 dollars telle quelle ( avril 2012). Fonctionnant comme maison de rapport, on peut en espérer un retour de 24.000 $ /an (à 1.000 $ de loyer / mois à chaque etage), mais il faut enlever 6000 $ de taxes, soient 25 % du rapport.

    Si la miason a été achetée avec un mortgage (crédit immobilier), les mensualités à payer sont actuellement aux intérêts les plus bas depuis trois ans, donc, si l’achat était de 125.000, avec 10 % de down payment (apport personnel) le mortgage sera de $690 pour le crédit immoblilier+ 500 $ de taxes = 1190 /mois
    Multiplié par 12 mois = $ 14,280

    Sur le rapport annuel de 24.000, il faut enlever enlève $14.280. Il reste $9.720 ce qui fait du 7,75 % net de retour sur l’invertissement : pas mal, etant donné les circonstances actuelles : peu d’invertissement offrent un tel pourcentage actuellement : la banque offre un magnifique 2,5 % si nous voulons placer notre argent dans leurs programmes … grrr… ! ( par comparaison, il y a eu en France, après la seconde guerre mondiale, un emprunt national qui offrait 10 % aux investisseurs, mais ce temps là est terminé depuis longtemps)

    Si la maison est payée entièrement ( héritage, ou fin de crédit ) nous voici avec un capital dont le rapport s’élèvera à 14.4 %, et c’est du velours.
    C’est pourquoi il faut toujours garder en tête que la longueur de crédit immobilier ne devrait pas excéder une durée de 20 ans : si on a la bonne idée d’acheter une maison (ou autre placement immobilier) quand on est jeunes, avec 20 ans de crédit, la maison sera en plein rapport au moment où on arrive à l’âge de la retraite.

    Ce qui n’est pas a dédaigner du tout, car croyez moi, à 60 ans ici, ou à 50 ans en France, on est encore pleins de vitalité, et en mesure de jouir pleinement de cet apport.

    Restent à trouver les BONS locataires qui ne démoliront pas tout, et qui paieront le loyer correctement : c’est tout un travail de recherche, mais c’est aussi un challenge intéressant.

    J’ai compté pour ce calcul sur un loyer de 1.000 dollars/mois, c’est ce qui se pratique en moyenne dans ma ville, pour un logement dans une maison de ce genre, 3 chambres, salon, salle à manger, une salle de bain plus toilettes/lavabo, , branchement machine a laver et sechoir, cuisine entierement equipée, garage ou box dans le garage.

    Cerise sur le gâteau : on contribue aussi à préserver le passé culturel de notre environnement. Mais c’est une autre histoire. 🙂

  3. ah les chiffres, j’ai un gros passif avec les maths, mais je me soigne… je suis très tartelettes au citron et au fraise, si ça te va j’arrive 😉 à bientôt

  4. je sais faire les deux , c’est mon truc, les tartelettes – et c’est la grande saison des fraises, ici : OK, je viens te chercher à l’aéroport, dans .. mettons 3/4 d’heure ?
    ( c’est beau, le jet’s life les amis ! )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s