Etre lycéen aux USA

Alexis est un jeune grenoblois de 16 ans qui passe une année entière à San Diego dans une famille d’accueil. Il est inscrit dans ce qui correspond à la terminale dans le système éducatif américain et nous raconte dans son avant-dernier article la vie des lycéens californiens : de quoi rêver.

Methodiquement, Alexis a commencé cette série par un autre article qui nous explique les choix des matières  à prendre dans les lycées lorsque l’etudiant arriver en seconde année de senior, et c’est ici : 

Merci, Alexis, et gageons que ton expérience américaine t’amènera loin dans ton futur ; ou, plutôt, te fera revenir parmi nous. Car te voici un peu américain. La preuve ? le mixage des mots dans tes articles  🙂

  1. Hey merci pour le lien 🙂 !!
    C’est vrais que par rapport au mixage de mot je perd mon Français un peu plus chaque jour et il est juste horrible quand j’écris quelque chose de faire un mix francais-anglais je préfère des mots en Français et des fois en Anglais. Cela peut paraitre bizarre mais certains mots n’ont pas le même ton ou pas la même signification d’une d’idée ! C’est ça qui important quand on est bilingue culturellement c’est d’avoir un panel de mots assez large !! Sinon oui, depuis cette année d’immersion cela ma ouvert pas mal de porte, d’idée … j’ai pour projet de revenir dans deux ans étudier en university avant d’aller faire du graduate pour obtenir Ph.D Jurist Doctor. J’aimerais beaucoup être avocat ! bref on verra ce que me réserve le temps 🙂 ! Mais … une chose est sur ! l’expatriation et moi ne fait que commencer!

  2. Tu sais que c’est extraordinaire de rencontrer ainsi un jeune ( pas dans le sens pejoratif, hein , ? bien au contraire !) plein d’energie et d’intelligence qui garde les yeux de l’esprit et du coeur largement ouverts sur ce qu’il rencontre ? non, tu ne sais pas, hi hi parce que tu es trop jeune. Donc, voilà, je te le dis, et nous devons garder le contact pour les annees futures en attendant ton retour en U ou en College.
    Privé ? ce sont les meilleurs, mais onereux. Calcule bien ton coup.
    Ou alors les tres grandes Universités d’état, mais il y a tellement d’etudiants qu’on risque souvent d’être noyés dans le tsunami estudiantin.
    Break a leg, comme ondit ici, pour tes examens de fin d’année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s