Maison blanche : le premier jour

  Une maison, c’est sans aucun doute l’achat le plus important pour la majorité des humains. Et ce qui est agaçant, c’est que toutes les habitudes en sont bouleversées. Ainsi, depuis mercredi 15 février, plus une minute pour venir écrire les menues chroniques habituelles. Encore heureux que Valentin se soit fêté la veille !

C’est d’ailleurs le jour de St Valentin, mardi, que la banque ferme ses guichets à 15 heures au lieu des 18 heures habituelles. Mr et Mme Chron se sont cassé le nez sur la grille à 15 : 12 . Il leur a fallu revenir le lendemain matin pour le fameux chèque certifié sans lequel, pas d’argent, pas de suisse, vous connaissez la chanson, sans lequel donc, pas de clé “ et la porte était close”. Mais l’achat d’un cheque certifié ne prend que 12 minutes, montre en main.

A l’heure dite, Les Chron male-et femelle étaient dans le bureau officiel, en compagnie de Jonie, l’agent immobilier, Maitre X …, notaire du vendeur, Maitre Ken V… leur notaire, et Monsieur Y …, officier bancaire présidant à l’achat.

Quarante-cinq minutes plus tard, ils ressortaient tous en se serrant les mains avec de grands sourires, chacun persuadé en son for intérieur d’avoir fait la meilleure affaire. Si oui, l’avenir nous le dira.

Les Chron-jeune-couple, toujours prompts à sauter sur tout ce qui bouge lorsqu’il s’agit de célébrer avaient apporté une bouteille de champ français (les ceusses de France qui nous lisent ne trouvent rien là d’extraordinaire, mais les ceusses d’ici savent de quoi je parle là !)  Et il a fallu aller illico à la maison blanche pour ouvrir la bouteille et aussi pour visiter la fameuse maison, qu’ils (les jeunes) n’avaient encore vue que de l’extérieur. Et c’est là, mesdames et messieurs, c’est là, au moment précis où la Chron qui vous parle a mis la clé dans la serrure, que tout a commencé.  Tout ! La police, les pompiers, les voisins : tout !

Et pourquoi ?

Because l’alarme n’avait pas été tournée off, voilà pourquoi.

Imaginez une sirène de l’ampleur de celles que nous ne tarderons pas à entendre si les connards de service qui sévissent dans les régions chaudes du globe continuent de jouer à c’est-moi-que-je-suis-le-plus-fort-avec-mes-armes-nucléaires-et-touchez-pas-à-mes-eaux…

Quand on sait que notre plus proche voisin est une banque, on comprendra que la population en émoi soit sortie au moins sur le pas de la porte pour voir ce qui se passait.

Pendant ce temps, et en se bouchant les oreilles, les Chron père et fils courraient à la cave pour essayer d’endiguer les décibels, tandis que les Chron femelles,  téléphonaient l’une aux pompiers pour leur expliquer que non, la banque voisine n’était pas attaquée, et l’autre à l’agent immobilier pour lui passer le savon de sa vie. Car la veille, elle, l’agent, avait juré ses grands dieux que le vendeur annulerait l’alarme à partir de 6 heures du matin, le jour de la vente.

Bref, après maintes palabres avec les six officiers de police accourus (5 minutes, montre en main) dans 3 voitures à gyrophares tournant et sirènes déchaînées ajoutant au cataclysme, le calme est rétabli. “Dommage qu’on soit en service” a dit un des policiers en lorgnant vers le Moët et Chandon.

Alors, pour rentrer dans la forteresse, voici comment on doit procéder : d’abord, aller à la porte de derrière et éteindre l‘alarme avec une clé spéciale  qui fonctionne parfaitement, mais la difficulté, c’est de la trouver dans un trousseau de 26 clés, bon, oui, la plupart sont des duplicatas ( duplicati ?) , mais accrochées au même anneau, vous imaginez ?

Ensuite, courir à la porte de devant, et ouvrir les trois serrures avec les trois clés idoines et adéquates. NE PAS OUVRIR LA PORTE ! Recourir à la porte de derrière, retourner une seconde fois la clé d’arrêt de la putain de foutu de truc de m… d‘alarme. Re-recourir à la porte de devant et là, DE-LI-CA-TE-MENT pénétrer dans la maison.

C’EST PAS FINI !

Surtout, NE PAS enlever la clé qui bloque l’alarme à la porte de derrière… oui, bon, vous pouvez rire, y’a de quoi, lol!

Si les voleurs lisent cet article ? Mais on s’en fout, vous ne pensez quand même pas que nous allons garder un truc pareil ? Le temps qu’ils arrivent, ils pourront rentrer sans toute cette gymnastique au pas de course d’une porte à l’autre, tout le système sera annulé. Ouf.

  1. et tiens, mais c’est chouette de te voir le museau ici, Jimidi ! La boule en emblême, c’est quoi ?
    Les clés ? ah ah , j’habite un pays où les clés sont reines, imagine, nous en changeons à chaque locataire, j’en ai des boites pleines

    Ici, serrurier c’est un métier d’avenir.

  2. coucou Lise, pas de temps, trop de chose a faire… et plein de lecture en retard! Mais du coup c’est bien j’ai plein de chose a lire 😉 oh mon dieu si tu savais comme j’ai ri en lisant les péripéties de l’alarme dans ta nouvelle maison. Merci pour les éclats de rire que cela a provoqué. j’imagine bien que tu vas changer de système….

  3. On a retourné la question dans tous les sens : il s’agit d’une très ancienne alarme mise dans les regles de l’art par une compagnie qui existe toujours aux USA, mais qui, maintenant, n’installe que les grossses compagnies ( banques, entreprises, entrepots, etc..) Contactés, ils ont eu la gentillesse de venir voir l’installation et nous ont dit que nous ne retrouverions pas un systeme gratuit aussi efficace, aujourd’hui : ils nous ont proposé de venir le régler et de le garder tel quel. Ce qui est fait depuis lundi, donc. Et le meilleur de l’histoire : ils ont fait tout ceci gratuitement, nous demandant seulement d’écrire un petit mot de remerciement sur leur facebook. Sympa de leur part, j’ai trouvé.

    Merci pour ton passage, et ne te tue pas au travail non plus ! je saute vers ton bloc voir tes nouveautés.

  4. c’est l’Amérique, tu vois : ici, le mot d’ordre c’est « le client a toujours raison  » mais bien entendu, faut pas abuser …

    Je suis en retard moi aussi avec les articles et chroniques, car je passe mon temps dans les plans et avec les messeiurs et mesdames du bâtiment. Pour ceux qui habitent à Lyon ou qui y font quelques séjours, j’ai pourtant un bon coin à proposer pour déguster une bonne pizza… faut juste que je trouve le temps de le mettre ici.

    Pourquoi les jours ne sont pas élastiques, hein ?? pourquoi ???

    Des nouveautés ce week-end ?? J »ADORE les surprises 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s